Une voiture électrique rétractable sur un clic de smartphone

mercredi 4 septembre 2013 08h44
 

SAEJEON, Corée du Sud (Reuters) - Electrique, autonome et pliable sur un clic de smartphone: Armadillo-T, une voiture expérimentale conçue en Corée du Sud sera peut-être la solution aux problèmes de stationnement dans les grandes villes.

Ce véhicule à deux sièges, doté d'une autonomie de 100 km après une charge électrique de 10 minutes et roulant à une vitesse maximum de 60 kmh, peut se garer sur 1,65 mètre en s'enroulant par le haut sur sa partie avant, réduisant ainsi de près de moitié sa longueur.

"Elle peut se garer au coin d'une rue ou d'un immeuble, et pourquoi pas dans un appartement, dans une galerie commerciale ou un supermarché, " affirme Suh In-soo, un professeur de technologie qui a dirigé la mise au point et la production de l'engin.

Armadillo-T, du nom anglais du tatou auquel il emprunte la forme de la coque, se passe de rétroviseurs, remplacés par des mini-caméras digitales dont les images filmant l'arrière et les côtés de la voiture sont diffusés sur un écran plan sur le tableau de bord.

Le véhicule ne peut pour l'instant être commercialisé en Corée du Sud car il ne répond pas à certains critères, notamment en matière de protection contre les chocs.

Son concepteur estime que les règles dans ce domaine devraient être assouplies en raison de la vitesse limitée de cette voiture, dont une vidéo de présentation a été visionnée plus de 780.000 fois sur YouTube.

Hyunjoo Jin, Pascal Liétout pour le service français

 
Electrique, autonome et pliable sur un clic de smartphone: Armadillo-T, une voiture expérimentale conçue en Corée du Sud sera peut-être la solution aux problèmes de stationnement dans les grandes villes. Ce véhicule à deux sièges peut se garer sur 1,65 mètre en s'enroulant par le haut sur sa partie avant, réduisant ainsi de près de moitié sa longueur. /Photo prise le 2 septembre 2013/REUTERS/Kim Hong-Ji