Baby et Népal quittent Lyon pour la propriété des Grimaldi

jeudi 11 juillet 2013 19h27
 

LYON (Reuters) - Baby et Népal, les deux éléphantes du zoo du parc de la Tête d'Or soupçonnées d'être porteuses de la tuberculose, ont quitté Lyon jeudi à destination de la propriété de la famille princière de Monaco à Roc Agen (Alpes-Maritimes).

Les pachydermes ont été embarqués à bord de deux containers installés sur un semi-remorque.

Le convoi exceptionnel, escorté par la police, devait arriver à Roc Agel dans le courant de la nuit.

"Tout s'est bien passé, dans le calme, les éléphantes n'ont pas été sédatées", a indiqué sur place Xavier Vaillant, le directeur du zoo de Lyon.

La princesse Stéphanie de Monaco, qui, émue par l'hypothèse d'une euthanasie des pachydermes, avait proposé de les accueillir, ainsi que Sophie Edelstein du cirque Pinder propriétaire des deux éléphantes, ont assisté aux opérations.

Par mesure sanitaire, le zoo du parc de la Tête d'Or a été fermé pendant deux jours pour mener à bien ce transfert. Le personnel qui a approché Baby et Népal était par ailleurs protégé par des masques afin d'éviter une éventuelle contamination.

A l'extérieur des grilles du zoo, une vingtaine de visiteurs du parc ont tenté d'apercevoir à distance les opérations en lançant des "Au revoir" aux deux éléphantes.

Ce départ pour le Sud de la France marque la fin d'une saga de près d'un an. En août dernier, la mort de l'éléphante Java, au parc de la Tête d'Or, avait permis de mettre au jour son infection au bacille de la tuberculose.

Par mesure sanitaire, ses deux jeunes compagnes, Baby et Népal, avaient alors été retirées de la présentation au public.   Suite...

 
Baby et Népal, les deux éléphantes du zoo du parc de la Tête d'Or soupçonnées d'être porteuses de la tuberculose, ont quitté Lyon jeudi à destination de la propriété de la famille princière de Monaco à Roc Agen (Alpes-Maritimes). /Photo prise le 6 janvier 2013/REUTERS/Robert Pratta