Les Femen s'en prennent à la maison de Barbie à Berlin

jeudi 16 mai 2013 21h09
 

BERLIN (Reuters) - Des militantes de l'association Femen ont manifesté jeudi à Berlin lors de l'inauguration d'une maison de Barbie baptisée "Dreamhouse Experience", affirmant que la célèbre poupée entretenait le cliché de la femme objet.

Moyennant finances, les clients de la maison se voient offrir la possibilité d'enfiler des vêtements de Barbie, de jouer dans sa cuisine ou de tapoter sur son piano rose.

Une exposition est prévue le 25 août.

Plusieurs militantes des Femen ont manifesté devant les locaux tout roses construits dans un quartier gris du centre de Berlin, certaines portant écrit sur la poitrine le slogan "La vie en plastique n'est pas fantastique".

"Nous protestons parce que Barbie ne pourrait pas survivre avec une telle physionomie. Elle est devenue un modèle pour de nombreuses fillettes et cela n'est pas sain", a dit l'une des manifestantes.

"On insiste trop sur le fait d'être toujours plus belle et cela met une pression affreuse sur les filles. Du coup, elles gâchent les capacités dont elles disposent pour être heureuses ou pour réussir à l'école", a-t-elle ajouté.

Une autre a procédé à un autodafé miniature, brûlant une poupée accrochée à un petit crucifix.

Michelle Martin; Pierre Sérisier pour le service français

 
Des militantes de l'association Femen ont manifesté jeudi à Berlin lors de l'inauguration d'une maison de Barbie baptisée "Dreamhouse Experience", affirmant que la célèbre poupée entretenait le cliché de la femme objet. /Photo prise le 16 mai 2013/REUTERS/Pawel Kopczynski