Bikinis et alcool sont les bienvenus en Egypte

lundi 6 mai 2013 11h33
 

DUBAI (Reuters) - L'Egypte des Frères musulmans est ouverte aux touristes étrangers qui souhaitent consommer de l'alcool et se prélasser en bikini sur les plages, a déclaré dimanche le ministre égyptien du Tourisme, Hisham Zaazou.

Lors d'une conférence de presse à Dubaï, le ministre a souligné que le gouvernement du président Mohamed Morsi tablait sur une hausse d'au moins 20% du nombre de touristes cette année.

"Les bikinis sont les bienvenus en Egypte où l'on continue de servir de l'alcool", a dit le ministre, un indépendant qui n'appartient pas à la confrérie au pouvoir, en révélant avoir eu des contacts à ce sujet avec les salafistes.

Ces derniers, a-t-il assuré, "(...) ont désormais compris l'importance du secteur du tourisme (pour l'Egypte)", en reconnaissant que certains salafistes de base ne partageaient pas tous ce point de vue.

En décembre, le gouvernement avait relevé les taxes sur l'alcool avant de revenir sur cette mesure à la suite de critiques émanant du secteur du tourisme et des milieux libéraux.

Avant les soubresauts de la "révolution du Nil" de février 2011 qui a renversé le régime de Hosni Moubarak, le tourisme représentait plus d'un dixième de l'économie égyptienne.

En 2010, le pays des Pharaons avait accueilli 14,7 millions de touristes, générant 12,5 milliards de dollars de revenus.

L'année suivante, ces chiffres tombaient à 9,8 millions de visiteurs et à 8,8 milliards de dollars de revenus.

D'après le ministre, 11,5 millions de touristes sont venus en Egypte en 2012, générant une dizaine de milliards de dollars de revenus. Et le premier trimestre 2013 a vu la visite d'environ trois millions de touristes, soit en hausse de 14,6% par rapport à la même période de 2012.

L'Egypte s'est fixée pour objectif à long terme le chiffre de 30 millions de visiteurs et de 25 milliards de dollars de revenus d'ici 2022.

Amena Bakr; Jean-Loup Fiévet pour le service français

 
A Charm el Cheikh, station balnéaire égyptienne sur la mer Rouge. "Les bikinis sont les bienvenus en Egypte où l'on continue de servir de l'alcool", a déclaré dimanche le ministre égyptien du Tourisme, Hisham Zaazou. /Photo d'archives/REUTERS/Amr Abdallah Dalsh