Les habitants du Loiret se cherchent un nom

mardi 9 avril 2013 18h39
 

ORLEANS (Reuters) - Le Conseil général du Loiret vient de lancer une consultation pour donner un nom aux habitants du département, qui ne dispose d'aucun gentilé, c'est-à-dire d'aucun terme désignant le nom des habitants du lieu.

Le Loiret n'est pas le seul département de France dans cette situation, que connaissent aussi l'Ain ou l'Ille-et-Vilaine. Mais il se trouve dans le Centre, une région à l'identité et aux frontières difficilement perceptibles.

En 2012, la Somme avait lancé une consultation similaire. En Bretagne, le quotidien régional Ouest France interroge actuellement ses lecteurs sur le possible nom des habitants de l'Ille-et-Vilaine.

"Sans appellation officielle, il ne peut y avoir une véritable reconnaissance, que ce soit pour les habitants eux-mêmes ou vis-à-vis des potentiels touristes", explique Alice Léger, de l'agence de communication Influences chargée du projet pour le Loiret.

Plusieurs noms ont été avancés à l'occasion d'un premier sondage réalisé en décembre dernier: les Loiretiens, les Loirains, les Ligéritains et les Loiretains, cette dernière appellation semblant être privilégiée par les sondés.

Un jury composé de personnalités locales et désigné par le Conseil général devrait prochainement étudier l'ensemble des propositions déjà effectuées par des habitants du département.

Trois noms seront retenus en fonction de leur popularité. Les habitants pourront s'exprimer en dernier ressort sur cette liste pour attribuer le nom définitif. Le résultat de la consultation devrait être proclamé à l'automne.

Mourad Guichard, édité par Gérard Bon et Gilles Trequesser