Le poisson d'avril transformé en opération marketing sur le net

lundi 1 avril 2013 19h17
 

LONDRES (Reuters) - Le poisson d'avril traditionnel, apanage de la presse écrite et parlée, a vécu.

L'omniprésence d'internet en a fait un outil de marketing pour les grandes marques, leur permettant de s'imprimer de façon encore plus efficace dans la conscience collective.

A ce jeu, Google s'est délecté lundi. Le géant de la Toile a annoncé la création de Google Nose, un moteur de recherche olfactif.

Pour GMail, le conglomérat avance Gmail Blue, un service de courriels de couleur bleue avec présentation parcheminée.

KDDI, un groupe de télécoms japonais, propose un téléphone portable géant qui fait aussi lit, afin de n'avoir plus jamais besoin de se lever.

Dans un registre plus classique, le site français de Yahoo annonce que la présidence de la République quittera l'Elysée en 2014 pour s'installer à Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis.

"Parmi les locataires potentiels (du palais), on pourrait retrouver l'ambassade du Qatar", ajoute Yahoo.

Une idée reprise en Grande-Bretagne par le Daily Express, qui affirme que la reine Elizabeth s'apprête à louer des pièces du palais de Buckingham.

Quelquefois, la complicité entre journaux et grandes entreprises se fait plus précise, comme avec le Daily Mirror qui annonce le lancement d'avions à fond transparent qui survoleront le Loch Ness, en Ecosse, pour permettre aux passagers d'y apercevoir le fameux monstre.   Suite...

 
Google s'est délecté du traditionnel poisson d'avril en annonçant la création de Google Nose, un moteur de recherche olfactif. /Photo d'archives/REUTERS/Luke MacGregor