A boire et à méditer

vendredi 29 mars 2013 13h22
 

TOKYO (Reuters) - Un moine bouddhiste japonais, propriétaire d'un bar dans le centre de Tokyo, a mis en pratique l'antique maxime grecque attribuée à Pline l'Ancien, "in vino veritas".

Le Vowz Bar propose à ses clients de vider quelques verres mais également de chercher une vérité spirituelle aux sons de chants religieux qui ont remplacé l'habituel karaoké.

"Les gens se retrouvent dans un temple bouddhiste et boivent ensemble. Nous avons juste adapté les traditions à notre époque", explique Yoshinobu Fujioka.

"Ici, ils deviennent des croyants complètement différents. La distance entre eux et moi se réduit. Les liens entre eux sont plus forts", explique-t-il.

L'établissement existe depuis treize ans. On y sert un cocktail spécial baptisé "Dévotion à l'Amour et au Désir" pour 800 yens (environ 6,5 euros).

Elaine Lies et Miral Fahmy; Pierre Sérisier pour le service français