Les bibelots à l'effigie du pape François font déjà un tabac

vendredi 15 mars 2013 22h36
 

CITE DU VATICAN (Reuters) - Moins de 48 heures après son élection surprise, le visage bonhomme et souriant du pape François orne déjà les pendentifs et les images pieuses vendues en kit avec des chapelets dans les boutiques proches de la place Saint-Pierre.

Des petits sacs plastiques renfermant une photo du pape François et un chapelet se vendent sept euros à la boutique d'Antonio Cardone, contre 50 centimes d'euros pour les cartes postales à son effigie.

"Nous attendons de nouveaux articles dans les jours à venir. En particulier quand il sera officiellement intronisé mardi", dit le commerçant.

Près d'une librairie, des touristes se précipitent sur des affiches qui représentent d'un côté le nouveau pape argentin, de l'autre des extraits de ses premières paroles à la communauté des croyants.

Stefano Di Segni, qui tient une boutique de souvenirs depuis 30 ans au Vatican, constate pour sa part que les fournisseurs se dépêchent de répondre à la demande, maintenant que l'incertitude sur le successeur de Benoît XVI est levée.

Pour lui, l'article le plus populaire reste cependant le chapelet vendu avec la photo du 264ème pape, Jean Paul II, décédé en 2005.

Ce qui ne l'empêche pas de croire dans la capacité du pape François à être aussi révéré que son prédécesseur polonais, qui a régné pendant 27 ans.

"Je pense qu'il sera un bon pape", estime le commerçant.

"Il était très émouvant quand il a parlé pour la première fois, si différent de Benoît, qui était plus froid et réservé."

Catherine Hornby, Hélène Duvigneau pour le service français

 
Moins de 48 heures après son élection surprise, le visage bonhomme et souriant du pape François orne déjà les pendentifs et les images pieuses vendues en kit avec des chapelets dans les boutiques proches de la place Saint-Pierre. /Photo prise le 15 mars 2013/REUTERS/Chris Helgren