"Twilight" triomphe aux Razzies, les anti-Oscars

dimanche 24 février 2013 10h12
 

LOS ANGELES (Reuters) - Avec sept Golden Raspberries, "Twilight: Révélation chapitre 2", dernier opus de la saga des amours adolescentes entre un vampire et une humaine, est sorti éreinté de la cérémonie annuelle des Razzie Awards, les anti-Oscars couronnant le pire du cinéma.

Ont été notamment distingués Kristen Stewart, actrice vedette de la série, le réalisateur Bill Condon et l'ensemble de la distribution du film, qui a réuni tout de même 829 millions de dollars de recettes dans le monde.

Robert Pattinson, l'acteur vedette, est passé au travers de l'ironie des 70.000 personnes qui ont voté via le site Rotten Tomatoes.

La chanteuse Rihanna, star de la R&B, a été récompensée du prix de pire actrice dans un second rôle pour sa performance de choix dans l'oubliable "Battleship", qui marquait ses débuts au cinéma.

L'an dernier, l'acteur comique Adam Sandler, grand habitué des Razzies, avait réussi le Grand Chelem, son film "Jack and Jill"/"Jack et Julie" remportant la totalité des récompenses. Piètre performance cette année, puisqu'il n'a obtenu que les prix du pire acteur et du pire scénario pour "That's My Boy"/"Crazy Dad", qui devrait sortir directement en DVD en France.

Les Razzies Awards, créés en 1980, se veulent l'antidote des fastes et des manifestations d'autocongratulation des Oscars, dont la 85e édition se déroule ce dimanche soir à Los Angeles.

Jill Serjeant; Henri-Pierre André pour le service français

 
Avec sept Golden Raspberries, "Twilight: Révélation chapitre 2", dernier opus de la saga des amours adolescentes entre un vampire et une humaine, est sorti éreinté de la cérémonie annuelle des Razzie Awards, les anti-Oscars couronnant le pire du cinéma. Kristen Stewart, actrice vedette de la série, a notamment été distinguée. /Photo prise le 16 novembre 2012/REUTERS/Thomas Peter