Alain Robert escalade un hôtel cubain en hommage à Fidel Castro

mardi 5 février 2013 10h55
 

LA HAVANE (Reuters) - Sous les yeux de centaines de spectateurs, le "Spiderman français" Alain Robert, 50 ans, a escaladé lundi sans aucun matériel les 27 étages de l'hôtel emblématique de La Havane, "Habana Libre", en hommage à Fidel Castro.

L'ascension de cet hôtel de 70 mètres, entrecoupée de pauses, a duré environ une demi-heure. A deux reprises, Alain Robert a fait semblant de perdre prise, déclenchant les cris apeurés de la foule.

"L'ascension était sympa, pas trop difficile", a-t-il déclaré à des journalistes.

L'homme-araignée a escaladé une série de structures bien plus impressionnantes que cet hôtel, comme la tour Burj Khalifa à Dubaï, qui mesure 828 mètres de haut, mais il a choisi le "Habana Libre" pour rendre hommage à Fidel Castro.

C'est en effet dans cet hôtel que le père de la révolution cubaine, aujourd'hui âgé de 86 ans, a élu domicile pendant plusieurs mois en 1959 après avoir renversé le régime de Fulgencio Batista.

Robert a escaladé son premier bâtiment à l'âge de 12 ans, le jour où, bloqué à l'extérieur de son appartement, il avait décidé de grimper jusqu'au huitième étage pour s'introduire par une fenêtre ouverte. Depuis lors, il a escaladé plus de 80 bâtiments à travers le monde, dont la Sears Tower à Chicago.

Jeff Franks, Hélène Duvigneau pour le service français

 
Sous les yeux de centaines de spectateurs, le "Spiderman français" Alain Robert, 50 ans, a escaladé lundi sans aucun matériel les 27 étages de l'hôtel emblématique de La Havane, "Habana Libre", en hommage à Fidel Castro. /Photo prise le 4 février 2013/REUTERS/Ramon Espinosa/Pool