Au Brésil, cours de langue pour les prostituées avant le Mondial

mercredi 9 janvier 2013 07h53
 

SAO PAULO (Reuters) - L'Association des prostituées du Minas Gerais, au Brésil, organise des cours de langues étrangères pour que les travailleurs du sexe soient prêts pour l'afflux de visiteurs étrangers attendus pour la Coupe du monde de football, en 2014.

"Lorsque tout ce débat sur la préparation de la Coupe du monde a débuté, l'an dernier, nous avons décidé que les femmes devaient se préparer elles aussi", a expliqué mardi à Reuters la présidence de l'association, Cida Vieira.

Des cours d'anglais et d'espagnol sont dispensés par des bénévoles à Belo Horizonte, la grande ville du Minas Gerais. Des cours de portugais, langue nationale du Brésil, sont également donnés pour les prostitués issus de l'immigration.

"C'est important pour la dignité au travail, ces femmes doivent pouvoir négocier des tarifs équitables et se défendre", explique Cida Vieira.

Son association prévoyait l'inscription de 300 femmes à ces cours de langues étrangères. Le nombre devrait être supérieur, l'association recevant des appels de prostituées travaillant jusqu'à Sao Paulo, à un demi-millier de kilomètres.

Caroline Stauffer; Henri-Pierre André pour le service français