Une ministre allemande propose que Dieu soit neutre

vendredi 21 décembre 2012 17h32
 

BERLIN (Reuters) - La ministre allemande de la Famille, Kristina Schröder, a déclenché une polémique à la veille des fêtes de Noël en suggérant d'accorder à Dieu une neutralité grammaticale plutôt que le genre masculin.

Priée de dire par l'hebdomadaire Die Zeit comment expliquer à sa fille le recours à l'article masculin "der" pour désigner Dieu, elle a répondu : "L'article n'a pas d'importance".

Elle a ajouté qu'on pouvait se servir tout aussi bien du "das" neutre que du traditionnel "der".

Ces propos ont immédiatement suscité la colère de membres de la CDU-CSU, la coalition de droite de la chancelière Angela Merkel auquel la ministre appartient aussi.

"Cette sottise intellectuelle me laisse sans voix", a réagi Christine Haderthauer, ministre des Affaires sociales du land de Bavière, dans les colonnes du journal à grand tirage Bild.

Stefan Müller, un élu de la CSU, la branche bavaroise de la CDU, s'est déclaré "perplexe" par ce genre de propos qualifiés d'"inopportuns".

La ministre de la Famille a toutefois reçu le soutien du porte-parole de la chancelière, Steffen Seibert, qui, pressé de questions vendredi lors d'une conférence de presse, a dit :

"Si vous croyez en Dieu, l'article n'a pas d'importance. Vos prières seront exaucées quelle que soit la manière dont vous vous adressez à Lui".

Noah Barkin, Jean-Loup Fiévet pour le service français, édité par Gilles Trequesser