Au Japon, le père Noël va à l'école

mardi 27 novembre 2012 13h40
 

TOKYO (Reuters) - Etre le père Noël ne s'improvise pas. Au Japon, 88 candidats à cette fonction aussi temporaire que prestigieuse se sont rassemblés dans le quartier de Roppongi à Tokyo pour suivre, le temps d'un week-end, les cours de Masaki Azuma dans son "académie" du père Noël.

"Beaucoup d'enfants ne croient plus au père Noël, alors je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose... Père Noël, le retour !", explique Masaki Azuma.

Le matin, le maître apprend aux élèves à se mettre dans la peau de l'"homme en rouge" et à réaliser quelques tours de magie, indispensables pour s'attirer la sympathie d'enfants souvent timides et impressionnés.

Il faut aussi répondre aux questions des tout-petits, du style: "ma maison n'a pas de cheminée et elle a un système de surveillance vidéo, comment vas-tu faire pour entrer et me donner mes cadeaux ?".

La réponse est que rien n'est impossible pour le père Noël, et que de toute façon le système de surveillance le reconnaîtra.

Le cours terminé, chaque candidat père Noël, dûment costumé, s'en va parcourir les rues du quartier commerçant d'Omotesando, à la rencontre des enfants qui accompagnent leurs parents dans les magasins. D'autres se rendent dans les maternelles et les maisons de retraite.

"Même si les temps changent, le père Noël doit vivre dans le coeur de tous", martèle Masaki Azuma qui, à 70 ans, veut garder ses rêves d'enfants.

Kimiteru Tsuruta, Guy Kerivel pour le service français