Un diamant historique vendu 17 millions d'euros en Suisse

mercredi 14 novembre 2012 07h18
 

GENEVE (Reuters) - Un diamant ayant appartenu à l'archiduc Joseph-Auguste d'Autriche (1872-1962), de la lignée des Habsbourg, a été vendu 20,355 millions de francs suisses (17 millions d'euros environ) lors d'enchères organisées mardi soir par la maison Christie's.

De la taille d'une grosse fraise, ce diamant issu des mines indiennes de Golconde pèse 76,02 carats et ne présente aucune imperfection.

Avant la vente, les commissaires-priseurs l'estimaient dans une fourchette de 15 à 25 millions de francs suisses.

"C'est un record mondial pour un diamant de Golconde et un record mondial par carat pour un diamant incolore", s'est félicité François Curiel, directeur du département international de la joaillerie chez Christie's.

"Le marché n'est pas au mieux de sa forme en ce moment, mais la vente de ce soir a été quasi sidérante", a-t-il poursuivi.

Les diamants extraits des mines de Golconde, pratiquement épuisées dès le XVIIIe siècle, sont parmi les plus prestigieux. Le Koh-i-Noor, qui fait aujourd'hui parti des joyaux de la couronne britannique, en provient.

L'acquéreur, qui a surenchéri par téléphone, a tenu à garder l'anonymat.

Le diamant était mis en vente par la compagnie américaine Black, Starr & Frost, dont le président a déclaré à Reuters qu'il pensait que la pierre rejoindrait désormais un musée.

La pierre avait été déposée en 1933 par l'archiduc dans un coffre de la Banque générale de crédit de Hongrie avant d'être vendue trois ans plus tard à un banquier européen, qui l'a secrètement conservée en France pendant toute la Deuxième Guerre mondiale.

Elle a refait surface en 1961 et avait été vendue en novembre 1993 pour 9,3 millions de francs suisses.

Stephanie Nebehay; Henri-Pierre André pour le service français