Un moniteur d'auto-école sans permis en sens interdit

jeudi 18 octobre 2012 15h42
 

BORDEAUX (Reuters) - Un moniteur d'auto-école de Périgueux (Dordogne) a été contrôlé par la police alors qu'il faisait remonter une rue en sens interdit à son élève et que son propre permis de conduire était suspendu depuis plusieurs mois, a-t-on appris jeudi de source policière.

Les policiers sont intervenus mardi soir à la périphérie de la vile alors que le véhicule de l'auto-école, engagé à contre-sens, venait de croiser plusieurs véhicules sans toutefois provoquer d'accident.

Lorsque les policiers ont contrôlé les papiers du véhicule et du moniteur âgé de 43 ans, ils ont eu la surprise de constater que le permis de conduire de celui-ci était suspendu depuis plusieurs mois, a indiqué la source policière, confirmant une information du journal Sud-Ouest.

Le 12 juillet dernier, un autre moniteur d'auto-école avait été contrôlé dans la ville, mais en dehors de ses cours, avec 3,12 grammes d'alcool dans le sang après avoir heurté un plot de stationnement.

Il y a une semaine, toujours à Périgueux, c'est le conducteur du petit train touristique qui avait été interpellé par la police alors qu'il conduisait son véhicule mais ne transportait pas de passagers.

Les policiers qui l'avaient surpris en train de téléphoner au volant devaient découvrir qu'il avait 2 grammes d'alcool dans le sang. Son permis lui a été retiré sur-le-champ.

Claude Canellas, édité par Patrick Vignal

 
<p>Un moniteur d'auto-&eacute;cole de P&eacute;rigueux, en Dordogne, a &eacute;t&eacute; contr&ocirc;l&eacute; par la police alors qu'il faisait remonter une rue en sens interdit &agrave; son &eacute;l&egrave;ve et que son propre permis de conduire &eacute;tait suspendu depuis plusieurs mois. /Photo d'archives/REUTERS/Darren Staples</p>