La barbe de Sarkozy, un indice politique, selon Bachelot

mercredi 10 octobre 2012 19h43
 

PARIS (Reuters) - L'ancienne ministre UMP Roselyne Bachelot juge que les commentateurs se trompent en pronostiquant un retour de Nicolas Sarkozy à l'avant-scène politique, avançant pour preuve la barbe naissante qu'arbore l'ancien président depuis sa défaite.

"Un détail a échappé à nos fins politologues: il arbore la barbe! Oui, une barbe style bad boy homo revisité", écrit-elle dans une "lettre" à Nicolas Sarkozy dans l'édition de jeudi du Nouvel Observateur.

"Et ce n'est pas avec un look pareil qu'on reconquiert le cœur d'un électorat hanté par la respectabilité. Donc, CQFD, Nicolas Sarkozy a décidé de se consacrer à sa femme, à ses enfants, à son boulot, à ses conférences, à ses copains, au cinéma, au sport. Et il a bien raison!", ajoute-t-elle dans cette "missive" intitulée "Sarko la barbe!".

L'hebdomadaire consacre un dossier au "retraité le plus actif" de France et publie des "lettres" à son adresse, signées notamment de Roselyne Bachelot, Denis Tillinac ou Jean d'Ormesson.

Roselyne Bachelot a dressé un portrait au vitriol de la présidence Sarkozy dans ses carnets de campagne de la présidentielle, intitulés "A feu et à sang" et publiés en juin.

Sophie Louet, édité par Gilles Trequesser