Arrestation d'un homme soupçonné d'avoir dégradé un Rothko

mardi 9 octobre 2012 07h45
 

LONDRES (Reuters) - Un homme de 26 ans, soupçonné d'avoir dégradé une oeuvre de l'artiste russo-américain Mark Rothko à la Tate Modern à Londres, a été arrêté lundi soir, a annoncé la police.

Dimanche, une inscription avait été barbouillée en noir en bas dans le coin droit d'un tableau de l'artiste intitulé "Black on Maroon".

Le tableau en question appartient à la série des tableaux muraux Seagram, réalisée dans les années 1950 pour un restaurant new-yorkais. Les peintures de la série Seagram représentent des rectangles de couleur, caractéristiques du courant "expressionniste abstrait" auquel appartenait Mark Rothko, qui s'est suicidé en 1970.

En mai, "Orange, Red, Yellow", une huile de l'artiste peinte en 1961 a été adjugée à près de 87 millions de dollars à New York.

Julien Dury; Danielle Rouquié pour le service français

 
<p>Toiles appartenant &agrave; la s&eacute;rie Seagram de Mark Rothko expos&eacute;es &agrave; la Tate Modern de Londres. Un homme soup&ccedil;onn&eacute; d'avoir d&eacute;grad&eacute; en la barbouillant une oeuvre de l'artiste russo-am&eacute;ricain Mark Rothko &agrave; la Tate Modern &agrave; Londres, a &eacute;t&eacute; arr&ecirc;t&eacute;. La toile appartenait &agrave; la s&eacute;rie des tableaux muraux Seagram. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Winning</p>