Ablation d'estomac pour la buveuse d'un cocktail d'azote liquide

lundi 8 octobre 2012 20h05
 

LONDRES (Reuters) - Des chirurgiens britanniques ont été contraints de procéder à l'ablation de l'estomac d'une adolescente qui avait bu un cocktail contenant de l'azote liquide lors d'une soirée entre amis dans un bar, a annoncé la police.

La jeune fille, Gaby Scanlon, âgée de 18 ans, qui s'est plainte d'essoufflements et de douleurs à l'estomac, a été conduite en urgence jeudi dernier à l'hôpital de Lancaster, dans le nord de l'Angleterre, où les médecins ont diagnostiqué une perforation de l'estomac.

"Les avis médicaux montrent que cela aurait pu lui être fatal si l'opération n'avait pu être réalisée rapidement", a déclaré la police.

En contact avec l'air, l'azote liquide crée un brouillard épais. Il est utilisé par les barmen et les chefs cuisiniers pour créer un effet visuel sur les plats et geler rapidement certains produits comme les glaces. Mais il sert aussi à brûler les verrues et peut provoquer, en contact avec la chair, une brûlure cryogénique ou "engelure".

"L'azote encore liquide se transforme rapidement en gaz et fait exploser l'estomac comme un ballon (...) L'idée même que des gens puissent mettre cette chose dans des boissons est simplement incroyable", a déclaré Malcolm Povey, professeur à l'Université de Leeds.

La police a ouvert une enquête.

Alessandra Prentice, Hélène Duvigneau pour le service français