Un visiteur de la Tate Modern de Londres s'attaque à un Rothko

dimanche 7 octobre 2012 23h54
 

LONDRES (Reuters) - Un visiteur de la Tate Modern, l'un des plus importants musées londoniens, a aspergé dimanche de peinture un tableau de l'artiste américain Mark Rothko, provoquant la perplexité des observateurs.

"La Tate Modern a été le cadre d'un incident au cours duquel un visiteur a vandalisé un Rothko de la série des tableaux muraux Seagram, en étalant dessus un peu de peinture noire, à l'aide d'un pinceau", affirme un communiqué publié par le musée sur son site.

Réalisées dans les années 1950 pour un restaurant new-yorkais, les peintures de la série Seagram représentent des rectangles de couleur, caractéristiques du courant "expressionniste abstrait" auquel appartenait Mark Rothko, qui s'est suicidé en 1970.

"Ce type s'est avancé tranquillement (...) et il a fait une marque", raconte sur le site Twitter Tim Wright, un témoin de l'incident de dimanche. "Il était resté assis pendant un moment, puis il s'est juste lancé et il s'est vite esquivé. Surréaliste."

La Tate Modern a précisé que la police menait l'enquête.

Mike Collett-White, Julien Dury pour le service français