Les abeilles faisaient leur miel bleu de bonbons

jeudi 4 octobre 2012 10h57
 

MULHOUSE, Haut-Rhin (Reuters) - Une douzaine d'apiculteurs du Haut-Rhin ont eu la surprise de récolter cet été un miel aux couleurs inhabituellement bleutées provenant des déchets de bonbons de la même couleur.

Les butineuses délaissaient les fleurs des prés de Ribeauvillé au profit des sucreries entreposées par une unité de méthanisation mise en service au début de l'année par trois agriculteurs, a expliqué André Frieh, président des apiculteurs du Haut-Rhin et lui-même concerné par le phénomène.

Cette installation produisait du biogaz à partir de déchets organiques et de résidus de l'industrie agroalimentaire stockés en plein air, dont les fameux bonbons colorés M & M's produits en Alsace par l'entreprise Mars.

"On a découvert le problème en même temps qu'eux. Du coup, on a mis en place une procédure pour que ça s'arrête"", a expliqué à Reuters Philippe Meinrad, co-gérant d'Agrivalor Energie.

Les déchets sucrés ont été immédiatement traités et les lots suivants stockés dans un hall couvert.

Privées de leur dessert, les abeilles sont retournées dans les champs.

Quant au miel bleu, s'il a bien le goût du miel, André Frieh le juge totalement "invendable".

Patrick Genthon et Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

 
<p>Une douzaine d'apiculteurs du Haut-Rhin ont r&eacute;colt&eacute; cet &eacute;t&eacute; un miel aux couleurs inhabituellement bleut&eacute;es provenant des d&eacute;chets de bonbons de la m&ecirc;me couleur. Les butineuses d&eacute;laissaient les fleurs des pr&eacute;s de Ribeauvill&eacute; au profit des sucreries entrepos&eacute;es par une unit&eacute; de m&eacute;thanisation mise en service au d&eacute;but de l'ann&eacute;e par trois agriculteurs. /Photo d'archives/REUTERS/Amir Cohen</p>