Un Américain obtient 7 millions de dollars pour un mauvais popcorn

jeudi 20 septembre 2012 18h14
 

DENVER (Reuters) - Un Américain a obtenu en justice 7,2 millions de dollars de dommages pour avoir contracté une maladie pulmonaire chronique en inhalant un composant chimique, la diacétyle, présent dans le popcorn au micro-ondes.

Wayne Watson, âgé de 59 ans, a obtenu de faire condamner pour négligence le fabricant du popcorn incriminé et la chaîne de supermarchés qui le vendait, pour avoir omis de mentionner le caractère dangereux de la diacétyle, qui rappelle le goût du beurre.

La maladie dont souffre Wayne Watson, une bronchiolite oblitérante, a été diagnostiquée en 2007. Le plaignant dit avoir mangé ce popcorn quotidiennement.

D'autres affaires du même type sont en cours d'instruction dans l'Iowa et à New York, a précisé l'avocat de Watson, Kenneth McClain.

Robert Boczkiewicz; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 
<p>Un Am&eacute;ricain a obtenu en justice 7,2 millions de dollars de dommages pour avoir contract&eacute; une maladie pulmonaire chronique en inhalant un composant chimique, la diac&eacute;tyle, pr&eacute;sent dans le popcorn au micro-ondes. /Photo d'archives/REUTERS/Bogdan Cristel</p>