Quand Romney présente son colistier comme le prochain président

samedi 11 août 2012 16h18
 

NORFOLK, Virginie (Reuters) - Tout était bien rôdé pour l'annonce du futur colistier de Mitt Romney pour l'élection présidentielle du 6 novembre jusqu'à ce que le candidat républicain fasse une gaffe en présentant Paul Ryan comme "le prochain président des Etats-Unis".

"Saluez avec moi le prochain président des Etats-Unis d'Amérique, Paul Ryan", a lancé l'ancien gouverneur du Massachusetts à son auditoire massé sur le point du cuirassé "USS Wisconsin" à Norfolk, dans le Wisconsin.

Quelques minutes plus tard, il revenait à la tribune pour déclarer à propos de son colistier: "Il m'arrive de temps en temps de commettre des erreurs. Mais je ne me suis pas trompé à propos de ce gars".

Il a néanmoins corrigé son annonce en prédisant un avenir de "prochain vice-président" au représentant républicain du Wisconsin, par ailleurs président de l'influente commission du Budget de la Chambre basse du Congrès.

Vicki Allen; Jean-Loup Fiévet pour le service français

 
<p>Tout &eacute;tait bien r&ocirc;d&eacute; pour l'annonce du futur colistier de Mitt Romney pour l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle du 6 novembre jusqu'&agrave; ce que le candidat r&eacute;publicain fasse une gaffe en pr&eacute;sentant Paul Ryan comme "le prochain pr&eacute;sident des Etats-Unis". /Photo prise le 11 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Shannon Stapleton</p>