Corde à sauter de contrebande pour Usain Bolt

mardi 7 août 2012 17h49
 

LONDRES (Reuters) - Usain Bolt, l'homme le plus rapide du monde, n'hésitera pas à jouer les contrebandiers pour pouvoir entrer au stade olympique de Londres avec sa corde à sauter, qu'un responsable trop zélé lui a confisquée dimanche soir avant son triomphe en finale du 100 m.

Le Jamaïcain s'est plaint mardi du carcan réglementaire qui entoure l'organisation des Jeux olympiques.

"Mon Dieu, pourquoi y'a-t-il tellement de règles ? On ne peut plus rien faire", a-t-il déclaré à la presse après sa tranquille qualification en demi-finale du 200 m.

"Certaines règles sont bizarres. J'étais en train de rentrer (...) et j'avais ma corde à sauter dans mon sac et ils ont dit que je ne pouvais pas entrer avec. Du genre: 'Mais pourquoi ?' - 'Ce sont les règles'", a-t-il raconté.

"Demain, je vais le faire (...) Je vais la coller sous mon sac, dans le fond du sac ou quelque chose du genre."

Sebastian Coe, président du Comité d'organisation des Jeux de Londres (Locog), a souligné que les cordes à sauter n'étaient "pas expressément interdites" et a dit avoir diligenté une enquête.

"Nous allons regarder tout cela", a-t-il dit. "Je suppose que la corde à sauter était un instrument d'échauffement donc je vais regarder tout cela."

Justin Palmer, Jean Décotte pour le service français

 
<p>Usain Bolt, l'homme le plus rapide du monde, n'h&eacute;sitera pas &agrave; jouer les contrebandiers pour pouvoir entrer au stade olympique de Londres avec sa corde &agrave; sauter, qu'un responsable trop z&eacute;l&eacute; lui a confisqu&eacute;e dimanche soir avant son triomphe en finale du 100 m. /Photo prise le 7 ao&ucirc;t 2012/REUTERS/Phil Noble</p>