Un serpent embarrassant

jeudi 26 juillet 2012 15h01
 

(Reuters) - Le promeneur autrichien, qui avait assuré avoir capturé un boa constrictor de 2,3 mètres sur les bords du fleuve à Salzbourg, a reconnu qu'il avait inventé cette histoire pour se débarrasser de son reptile.

L'homme avait amené sa prise dans un refuge pour animaux.

"Il ne parvenait pas à manipuler le serpent et a voulu s'en débarrasser", a déclaré jeudi Susanne Hemetsberger, qui dirige l'Association autrichienne de protection des animaux.

Cet homme possède deux autres serpents de 2 mètres dont il cherche également à se débarrasser, a-t-elle précisé.

Michale Shields, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français

 
<p>Le promeneur autrichien, qui avait assur&eacute; avoir captur&eacute; un boa constrictor de 2,3 m&egrave;tres sur les bords du fleuve &agrave; Salzbourg, a reconnu qu'il avait invent&eacute; cette histoire pour se d&eacute;barrasser de son reptile. /Photo d'archives/REUTERS/Juan Carlos Ulate</p>