Les revenus de la reine Elizabeth augmenteront de 20%

jeudi 21 juin 2012 19h06
 

LONDRES (Reuters) - La reine Elizabeth, dont les sujets viennent de fêter en grande pompe le jubilé de diamant (60 ans sur le trône des Windsor), a une autre bonne raison de se réjouir : ses revenus vont faire un bond de 20% pour atteindre 36 millions de livres par an.

Ses revenus immobiliers et fonciers, tirés de ce que l'on appelle le Crown Estate (Domaine de la Couronne), ont enregistré un bénéfice record de 240,2 millions de livres sterling.

Cette hausse nette de 4% sur l'année 2011-2012 est due, en grande partie, à la bonne tenue de ses biens situés dans les quartiers huppés londoniens de Regent Street et de St-James.

Alors que le royaume est en récession et que de nombreuses familles souffrent de la hausse du coût de l'immobilier et des impôts, l'allocation perçue par le souveraine passera de 30 à 36 millions de livres, niveau auquel elle avait été "gelée" en octobre 2010 dans le cadre d'une législation alignant ses revenus aux bénéfices de son parc immobilier.

La reine, qui a 85 ans, reçoit des contribuables une allocation dont le montant est fixé par le Parlement ainsi que d'autres subventions publiques, comme tous les monarques britanniques depuis que le roi George III a cédé tous ses revenus tirés de ses biens fonciers au Trésor en l'an 1760.

Le "Crown Estate" reverse tous ses bénéfices au Trésor.

Conformément à une nouvelle réglementation qui entrera en vigueur en 2013-2014, ce que perçoit le monarque correspond à 15% des revenus tirés du parc immobilier des deux années précédentes.

Ce qu'Elizabeth II recevra en 2013-2014, et qui servira principalement à payer les salaires du personnel de la maison royale ainsi que les frais de blanchisserie et de réceptions officielles, sera la somme la plus élevée depuis 2008.

Mais ce sera tout de même moins de la moitié que ce qu'elle avait reçu en 1991, soit 77,3 millions de livres sterling.

Brenda Goh, Jean-Loup Fiévet pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>La reine Elizabeth, dont les sujets viennent de f&ecirc;ter en grande pompe le jubil&eacute; de diamant , a une autre bonne raison de se r&eacute;jouir: ses revenus vont faire un bond de 20% pour atteindre 36 millions de livres par an. /Photo prise le 20 juin 2012/REUTERS/Stefan Wermuth</p>