Pour Louis Nicollin, une crête aux couleurs de Montpellier

lundi 21 mai 2012 13h26
 

MONTPELLIER, Hérault (Reuters) - Louis Nicollin, président du Montpellier Hérault Sport Club sacré champion de France de Ligue 1 pour la première fois de son histoire, a tenu sa promesse de passer par la case coiffeur pour se faire tailler une crête en cas de titre.

Lundi matin, à proximité du siège du club, au domaine de Grammont, il a fait venir son coiffeur, qui lui a fait une crête teintée aux couleurs du club héraultais, orange et bleu.

"Laissez passer le play-boy", a lancé Louis Nicollin en sortant du Bistrot de Grammont, restaurant qui lui appartient et où il a fait procéder à l'opération.

Son coiffeur personnel, Didier Montalba, a apporté quelques précisions sur le "relooking" de l'emblématique président montpelliérain. "Loulou a horreur des cheveux courts, on n'a pas trop coupé les cheveux, on a juste un peu coiffé", a-t-il dit.

Selon les informations communiquées par Didier Montalba, la teinture tiendrait difficilement la pluie. Or, de la pluie était annoncée lors des festivités qui étaient prévues en fin d'après-midi à Montpellier pour la remise du trophée.

Dimitri Moulins, édité par Chrystel Boulet-Euchin et Gilles Trequesser

 
<p>Louis Nicollin, pr&eacute;sident du Montpellier H&eacute;rault Sport Club sacr&eacute; champion de France de Ligue 1 pour la premi&egrave;re fois de son histoire, a tenu sa promesse de passer par la case coiffeur pour se faire tailler une cr&ecirc;te teint&eacute;e aux couleurs du club h&eacute;raultais en cas de titre. /Photo prise le 21 mai 2012/REUTERS/Pascal Parrot</p>