Les bébés autorisés sur les sites des Jeux de Londres

mardi 8 mai 2012 15h03
 

LONDRES (Reuters) - Cédant aux pressions de nombreuses mères détentrices de billets, les organisateurs des Jeux de Londres ont autorisé mardi la présence cet été sur les sites olympiques des bébés, à condition qu'ils soient portés harnachés par leurs parents.

Depuis la vente des premiers billets en mars 2010, de nombreuses mamans ont accouché et découvert qu'elles ne pourraient pas assister aux épreuves avec leur progéniture sans acquérir un autre sésame. Mais la plupart des billets pour les compétitions avaient alors été vendus.

Le site internet mumsnet.com a été inondé de protestations de mères indignées estimant que la décision des organisateurs constituait une violation des lois sur l'égalité entre les sexes.

La campagne a porté ses fruits.

"Toute détentrice de billet devenue entretemps enceinte, ayant accouché et souhaitant emmener son bébé aux Jeux pourra le faire", a déclaré le directeur général du comité d'organisation (LOCOG), Paul Deighton.

"Le bébé devra bien sûr avoir moins de 12 mois et ne sera admis que s'il est attaché en toute sécurité à l'un de ses parents au moyen d'un porte-bébé", a-t-il ajouté.

Alan Baldwin, Pascal Liétout pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

 
<p>Les organisateurs des Jeux de Londres ont autoris&eacute; mardi la pr&eacute;sence cet &eacute;t&eacute; sur les sites olympiques des b&eacute;b&eacute;s, &agrave; condition qu'ils soient port&eacute;s harnach&eacute;s par leurs parents. Ils ont c&eacute;d&eacute; aux pressions de nombreuses m&egrave;res d&eacute;tentrices de billets qui ont accouch&eacute; et d&eacute;couvert qu'elles ne pourraient pas assister aux &eacute;preuves avec leur prog&eacute;niture sans acqu&eacute;rir un autre s&eacute;same. /Photo prise le 28 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Andrew Winning</p>