A Las Vegas, tout est permis, sauf les iguanes rôtis

vendredi 27 avril 2012 07h59
 

LOS ANGELES (Reuters) - Un habitant de Las Vegas a été condamné à deux ans de prison pour avoir importé illégalement du Mexique des iguanes prêts à cuir au four, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Les corps de 115 reptiles étêtés, dépiautés, désossés et dissimulés sous des poissons dans des glacières avaient été saisis en juin dernier à un poste-frontière au sud de San Diego, en Californie.

La chair de l'iguane vert est appréciée en Amérique centrale, où elle est servie en ragoût ou rôtie, notamment dans les tacos. Le reptile figure sur la liste de la Convention internationale pour la protection des espèces menacées (CITES), même s'il n'est pas menacé d'extinction.

Le trafiquant a été condamné par un tribunal californien pour défaut de licence d'importation après avoir "plaidé coupable d'importation de viande d'iguane destinée à la consommation humaine", a indiqué le bureau du procureur de Californie du Sud.

Tim Gaynor, Tangi Salaün pour le service français