Des milliardaires financent une "ruée vers l'or" spatiale

mardi 24 avril 2012 15h45
 

CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - Une entreprise américaine annonce avoir recueilli les investissements de deux dirigeants de Google et du cinéaste James Cameron pour entamer un projet de recherche et d'extraction de métaux précieux dans les astéroïdes qui gravitent près de la Terre.

Installée près de Seattle, la compagnie Planetary Resources, va d'abord se concentrer sur l'exploration des astéroïdes.

Elle mise sur le développement d'engins spatiaux de petite taille, dix à cent fois moins chers que les missions spatiales actuelles qui coûtent des centaines de millions de dollars.

Les deux fondateurs de l'entreprise, Peter Diamandis et Eric Anderson, ont annoncé mardi le lancement d'une première mission de démonstration d'ici deux ans, grâce aux financements de James Cameron, pour Google Larry Page et Eric Schmidt, et quelques autres investisseurs.

Les premiers clients de la compagnie vont probablement regrouper des organismes publics de recherche comme la Nasa et des instituts privés, mais le but à long terme est d'ouvrir l'exploration spatiale à l'industrie.

Selon l'entreprise, il lui faudra de cinq à dix ans avant de pouvoir vendre ses engins spatiaux à des firmes de prospection.

Peter Diamandis a comparé les projets de sa société aux "Européens qui ont suivi les routes des épices" ou aux "colons américains qui ont exploré l'Ouest à la recherche d'or, de pétrole, de bois ou de terres".

Parmi les objectifs de Planetary Resources, figure l'exploitation de gisements d'eau sur les astéroïdes afin d'alimenter des 'stations-service' en orbite, qui pourraient être utilisées par de futures missions spatiales.

L'activité la plus rentable devrait cependant attendre plusieurs décennies, avec l'extraction de minéraux précieux et de métaux de la famille du platine.

Planetary Resources, qui n'a pas révélé combien de financements avaient été recueillis, estime par exemple à jusqu'à 50 milliards de dollars la valeur du platine contenu par un astéroïde de 30 mètres de diamètre.

Irene Klotz, Julien Dury pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Une entreprise am&eacute;ricaine annonce avoir recueilli les investissements de deux dirigeants de Google et du cin&eacute;aste James Cameron pour entamer un projet de recherche et d'extraction de m&eacute;taux pr&eacute;cieux dans les ast&eacute;ro&iuml;des qui gravitent pr&egrave;s de la Terre. /Photo d'archives/REUTERS/NASA</p>