A Pincé, on offre des poules pour vider les poubelles

mardi 3 avril 2012 10h24
 

NANTES (Reuters) - Un petit village de la Sarthe a décidé d'offrir à chaque famille volontaire un couple de poules pondeuses chargées de picorer leurs épluchures de légumes et autres restes de repas pour aider ses habitants à réduire le volume de leurs déchets.

Pincé, commune de 200 habitants située à proximité de la célèbre zone d'élevage des volailles de Loué, entend ainsi "proposer une solution toute simple" à ses administrés, après la mise en place d'une taxe locale incitant à réduire le nombre de ramassages de leurs ordures ménagères.

"C'est écologique, mais aussi économique: alors que les nouvelles normes sanitaires dans les élevages ont fait augmenter les prix des oeufs, cela permettra d'en avoir entre 5 et 600 gratuitement par an", dit Lydie Pasteau, maire du village.

"Cela peut aussi maintenir des liens entre les habitants: de la même manière que vos voisins s'occupent déjà du chien et du chat quand vous partez en vacances, ils s'occuperont par la même occasion des poules", ajoute l'édile.

Pincé, qui était déjà équipé de composteurs pour les "déchets verts", comme les branchages ou l'herbe tondue, imite ainsi la ville belge de Mouscron, qui avait eu une initiative similaire il y a deux ans. L'idée, partie d'une boutade de la première adjointe et d'une conseillère municipale du village début mars, devrait être effective à la rentrée de septembre.

Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse

 
<p>La commune de Pinc&eacute;, dans la Sarthe, a d&eacute;cid&eacute; d'offrir &agrave; chaque famille volontaire un couple de poules pondeuses charg&eacute;es de picorer leurs &eacute;pluchures de l&eacute;gumes et autres restes de repas pour aider ses 200 habitants &agrave; r&eacute;duire le volume de leurs d&eacute;chets. /Photo d'archives/REUTERS</p>