Le pape, dernier recours pour sauver l'euro?

jeudi 29 mars 2012 15h55
 

BRUXELLES (Reuters) - Seuls le pape Benoît XVI et une intervention divine peuvent aujourd'hui sauver l'euro.

C'est du moins le message contenu dans un communiqué du Conseil européen diffusé jeudi en vue des traditionnels canulars du 1er avril.

L'instance européenne y feint d'annoncer la convocation d'un sommet de crise dimanche en présence de Benoît XVI.

"La présence de Sa Sainteté le pape offre l'occasion de prier pour une intervention divine afin de sauver l'euro", peut-on lire. "Ceci est désormais considéré comme la stratégie la plus crédible."

Daniel Rolle, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

 
<p>Seuls le pape Beno&icirc;t XVI et une intervention divine peuvent aujourd'hui sauver l'euro, si l'on en croit un communiqu&eacute; du Conseil europ&eacute;en diffus&eacute; jeudi en vue des traditionnels canulars du 1er avril. /Photo prise le 27 mars 2012/REUTERS/Jorge Silva</p>