Montre-moi ta main et tu auras de bonnes notes

mercredi 1 février 2012 11h26
 

PEKIN (Reuters) - Pékin a interdit à des écoles maternelles d'une province septentrionale de procéder à la lecture des lignes de la main des bambins pour déterminer leur potentiel scolaire, rapporte l'agence de presse officielle Chine nouvelle mercredi.

Si de nombreux parents d'élèves de Tayiuan, la capitale du Shanxi, se sont dans un premier temps prêtés bien volontiers à ce test, certains se sont ensuite plaints de son coût élevé et ont mis en doute sa pertinence.

Selon ses promoteurs, cette approche permet de prédire le niveau d'intelligence des enfants, ainsi que leurs dispositions en musique, en mathématiques et pour les langues étrangères.

"Nous avons publié une circulaire réprouvant les trois écoles maternelles proposant des séances de lecture des lignes de la main pour 1.200 yuans (environ 145 euros) par personne", écrit Chine nouvelle citant Ma Zhaoxing, chef du bureau local de l'Education, en précisant que cette pratique a été interdite.

Sabrina Mao et Ken Wills, Myriam Rivet pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>P&eacute;kin a interdit &agrave; des &eacute;coles maternelles d'une province septentrionale de proc&eacute;der &agrave; la lecture des lignes de la main des bambins pour d&eacute;terminer leur potentiel scolaire. /Photo d'archives/REUTERS</p>