"Babette" à l'origine d'un couac informatique au Bundestag

jeudi 26 janvier 2012 18h03
 

BERLIN (Reuters) - Le système de messagerie informatique du Parlement allemand a été ralenti pendant plusieurs heures à cause de "Babette" - une employée qui a envoyé par erreur à ses 4.032 collègues un courriel interne générateur de centaines de réponses plus ou moins farfelues, rapporte jeudi la presse allemande.

"Apportez-moi, s'il vous plaît, un exemplaire du nouvel annuaire", tel est le message bien prosaïque qui a suscité des réponses sérieuses ou fantaisistes, allant de "Merci de retirer mon nom de votre liste d'envoi" à "Je voudrais en profiter pour dire bonjour à ma mère"...

"Voilà, un simple clic et tout l'intranet du Parlement se transforme en réseau social", a commenté, amusé, le député Vert Volker Beck.

En raison de l'important volume d'échanges généré par cette bourde, certains messages électroniques des plus sérieux ont mis parfois une demi-heure pour parvenir à leurs destinataires, a précisé une porte-parole du Bundestag.

Tom Wagner, Guy Kerivel pour le service français