Quand les artistes snobent les honneurs de la reine Elizabeth

jeudi 26 janvier 2012 16h14
 

LONDRES (Reuters) - Plus de 250 personnalités du monde des arts ont refusé les honneurs décernés par la reine Elizabeth II d'Angleterre à ceux qui ont rendu des services exceptionnels à la nation, révèlent des documents officiels confidentiels qui ont été publiés jeudi.

Parmi ceux qui ont dit "non" à ces honneurs figurent le peintre Lucian Freud, le sculpteur Henry Moore et l'écrivain Roald Dahl.

On relève aussi le cinéaste Alfred Hitchcock en 1962, qui a fini par céder en acceptant d'être fait Chevalier par la reine peu de temps avant sa mort en 1980.

Le peintre Francis Bacon et les romanciers L.S. Lowry et Aldous Huxley font également partie de la liste de ceux qui ont refusé ces honneurs. On croise aussi le poète Philip Larkin et les romanciers Evelyn Waugh et Graham Greene.

Cette liste, que les autorités britanniques ont dû publier en vertu de la législation sur la liberté de l'information, ne comporte que des noms de personnalités défuntes.

Aucune raison n'est fournie par les autorités à l'appui de ces refus.

"Tout cela est une mascarade absurde", avait un jour commenté dans le Sunday Times le romancier J.G. Ballard, sollicité en 2003 pour une récompense royale. "On donne des tonnes de médailles au nom d'un empire évanoui, et cela fait de nous la risée du monde."

Peter Griffiths, Jean-Loup Fiévet pour le service français

 
<p>Plus de 250 personnalit&eacute;s du monde des arts, dont le peintre Lucian Freud, le sculpteur Henry Moore ou l'&eacute;crivain Roald Dahl, ont refus&eacute; les honneurs d&eacute;cern&eacute;s par la reine Elizabeth II d'Angleterre &agrave; ceux qui ont rendu des services exceptionnels &agrave; la nation, r&eacute;v&egrave;lent des documents officiels confidentiels qui ont &eacute;t&eacute; publi&eacute;s jeudi. /Photo prise le 25 d&eacute;cembre 2011/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>