Des musiciens de Bordeaux au service de la campagne d'Obama

mardi 10 janvier 2012 14h15
 

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Les meetings électoraux de Barack Obama seront rythmés dès mars prochain par un morceau de musique composé par un duo de Bordeaux pas peu fier de participer à la campagne pour la réélection de l'homme le plus puissant du monde.

Tony Jazz et Mathieu Billon, fondateurs de On air agency, une agence de design sonore créée il y a un an à Bordeaux, en ont été chargés à la demande des Jeunes Démocrates américains après le succès rencontré sur internet par un clip vidéo en l'honneur de l'élection du successeur de Georges Bush en 2008.

Tony Jazz, qui vivait entre Montréal et New York de 2006 à 2008, avait découvert le futur président américain en pleine campagne présidentielle et avait été séduit par le personnage.

"J'ai découvert ce candidat parfois maladroit au début de sa campagne et qui se faisait alors bousculer par (sa concurrente démocrate) Hillary Clinton. J'ai été séduit. J'ai vu Martin Luther King dans ses discours et dans ses yeux et je me suis dit qu'il fallait que je fasse quelque chose", raconte-t-il.

Ce compositeur avait alors décidé de composer un morceau et de faire un clip en hommage à la victoire du premier président noir américain.

Le clip et la musique démarraient sur le visage du pasteur Martin Luther King et sur son célèbre discours "I have a dream". Apparaît alors Barack Obama avec des extraits de discours pendant que Tony Jazz joue successivement du piano, de la guitare et de la batterie.

Téléchargé sur internet plusieurs millions de fois, "Change has come" ("Le changement est arrivé") a attiré l'attention de la Maison Blanche, ce qui a valu au musicien d'être reçu à Paris par l'Ambassadeur des Etats-Unis en France, Charles Rifkin.

"Depuis, il nous invite régulièrement à l'ambassade, c'est très gratifiant", ajoute Tony Jazz.   Suite...