Le médecin légiste tombe sur un os

vendredi 6 janvier 2012 13h16
 

MILWAUKEE, Wisconsin (Reuters) - Un médecin légiste du Wisconsin est poursuivie en justice pour avoir conservé un fragment de colonne vertébrale humaine prélevé sur un corps qu'elle avait autopsié.

Traci England a expliqué aux enquêteurs qu'elle voulait l'utiliser pour entraîner un de ses chiens à la recherche de cadavres.

Le médecin, qui a été suspendue de ses fonctions, devra répondre de faute professionnelle et de vol, a précisé le bureau du shérif du Comté d'Oneida dans un communiqué.

Relâchée jeudi contre une caution de 5.000 dollars, elle doit comparaître devant la justice le 30 janvier.

John Rondy, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français