Une robe Dior d'Elizabeth Taylor adjugée 360.000 dollars

jeudi 15 décembre 2011 08h09
 

NEW YORK (Reuters) - Une des robes de soirée d'Elizabeth Taylor a été adjugée à 362.500 dollars mercredi soir lors de la vente aux enchères à New York de la collection de l'actrice.

Cette robe Dior avec des incrustations en argent, de 1968, n'était estimée qu'à 5.000 dollars mais elle a déchaîné les passions des enchérisseurs.

Au total, la collection haute couture de l'actrice, morte d'une crise cardiaque en mars de cette année à l'âge de 79 ans, a rapporté quelque 2,6 millions de dollars sous le marteau des commissaires-priseurs de la maison Christie's.

La vente de mercredi, la troisième de la semaine consacrée à l'héritage de Liz Taylor, a vu également une lithographie réalisée par Andy Warhol partir à 662.500 dollars.

Une robe de bal Chanel, assortie d'une cape, d'un sac et d'escarpins, s'est adjugée 134.500 dollars; une veste Versace ornée de représentations de l'actrice dans plusieurs de ses films a trouvé preneur à 128.500 dollars.

Se félicitant d'une "vente extrêmement fructueuse", Andrea Fiuczynski, présidente de Christie's Los Angeles, a estimé que les résultats de cette série d'enchères étaient comme le testament de Liz Taylor, que nul, dit-elle, n'a remplacée.

"Aucune célébrité aujourd'hui ne fait tout ce qu'elle accomplissait", a-t-elle ajouté en faisant notamment allusion à l'engagement de Liz Taylor auprès des malades du sida.

La dispersion aux enchères de la collection Taylor se poursuit ce jeudi avec des oeuvres d'art et différents souvenirs.

Elle a été précédée d'une série d'expositions et d'événements dont les droits seront versées à la Fondation Elizabeth Taylor pour la lutte contre le sida, que l'actrice anglo-américaine avait créée en 1991.

Chris Michaud; Henri-Pierre André pour le service français

 
<p>Une robe Dior d'Elizabeth Taylor a &eacute;t&eacute; adjug&eacute;e &agrave; 362.500 dollars mercredi soir lors de la vente aux ench&egrave;res &agrave; New York de la collection de l'actrice disparue en mars. /Photo prise le 14 d&eacute;cembre 2011/REUTERS/Carlo Allegri</p>