Quand Hugo Chavez s'invite dans la crèche de Noël

vendredi 9 décembre 2011 17h14
 

CARACAS (Reuters) - Le président vénézuélien Hugo Chavez, réputé pour ses excentricités, est l'un des personnages d'une crèche installée pour les fêtes dans le centre de Caracas.

Pour faire bonne figure, la crèche "chaviste" compte aussi une réplique de Simon Bolivar, le libérateur de l'Amérique du Sud au XVIIIe siècle et héros personnel de Chavez dont il revendique l'héritage politique.

L'ancien officier parachutiste putschiste devenu le chantre de la gauche radicale latino-américaine, aime citer dans ses discours Marx et Jésus, tout en faisant appel à l'esprit du "Libertador".

La crèche en question, qui a été installée dans une galerie marchande, crée la controverse à l'approche de Noël.

"Cela n'a rien à voir avec la véritable Nativité, la religion. Je ne suis pas d'accord", réagit Arnaldo Amundaray, un passant.

Cet avis n'est pas partagé par les partisans du chef de l'Etat et les concepteurs de la crèche, qui parlent d'hommage légitime et innocent.

"L'objectif est de souligner la totalité des succès engrangés par la révolution étant donné le silence des médias sur toutes les bonnes choses que fait le président Chavez", explique Maria Alejandra Mijares, une fonctionnaire du ministère de la Culture qui a participé à la mise en place de la crèche.

Andrew Cawthorne, Jean-Loup Fiévet pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Le pr&eacute;sident v&eacute;n&eacute;zu&eacute;lien Hugo Chavez, r&eacute;put&eacute; pour ses excentricit&eacute;s, est l'un des personnages d'une cr&egrave;che install&eacute;e pour les f&ecirc;tes dans le centre de Caracas. Pour faire bonne figure, la cr&egrave;che "chaviste" compte aussi une r&eacute;plique de Simon Bolivar, le lib&eacute;rateur de l'Am&eacute;rique du Sud au XVIIIe si&egrave;cle et h&eacute;ros personnel de Chavez dont il revendique l'h&eacute;ritage politique. /Photo prise le 6 d&eacute;cembre 2011/REUTERS/Carlos Garcia Rawlins</p>