Le prix Confucius de la paix décerné à Poutine, en son absence

vendredi 9 décembre 2011 15h08
 

PEKIN (Reuters) - Accusé en Occident de faire peu de cas des libertés démocratiques, le Premier ministre russe Vladimir Poutine s'est vu décerner vendredi, en son absence, le prix Confucius de la paix 2011, institué l'an dernier en Chine pour contrer le prix Nobel alors attribué au dissident Liu Xiaobo.

Les organisateurs ont expliqué avoir choisi le dirigeant russe pour son opposition à l'intervention militaire de l'Otan en Libye.

En l'absence du lauréat, le fondateur de ce prix, Qiao Damo, a remis une statuette plaquée or du philosophe chinois Confucius, haute de 25 cm, à des étudiants russes lors d'une sobre cérémonie.

La somme de 15.000 dollars en liquide qui avait été remise en 2010 au premier lauréat, l'ancien vice-président taiwanais Lien Chan, n'a pas été versée cette année.

"Vladimir Poutine a été choisi parce qu'il a un coeur juste", a dit Qiao. "La guerre en Libye a fait de nombreux morts, pas seulement des soldats mais aussi des civils et des enfants."

Qiao Damo dirige un centre d'études internationales sur la paix basé à Hong Kong et sans liens, officiellement, avec le gouvernement chinois.

Michael Martina avec Reuters Television et Chris Buckley, Guy Kerivel pour le service français