Incidents en série aux USA pour l'ouverture des achats de Noël

samedi 26 novembre 2011 13h36
 

NEW YORK (Reuters) - Le traditionnel "Black Friday", qui lance la saison des achats de fin d'année aux Etats-Unis, a été émaillé d'incidents vendredi, avec des foules de consommateurs qui en sont parfois venus aux mains.

Dans la banlieue de Los Angeles, une vingtaine de clients d'un magasin de la chaîne Walmart ont été intoxiqués lorsqu'une femme a utilisé son vaporisateur de gaz irritants pour disperser la file d'attente qui la séparait d'une console de jeux Xbox qu'elle convoitait.

A Kinston, en Caroline du Nord, ce sont des agents de sécurité qui ont fait usage de gaz irritants pour ramener le calme dans un magasin.

Dans le Michigan, à en croire une vidéo qui a fait les délices du site de partage YouTube, une véritable rixe a éclaté entre acheteurs de serviettes tandis que dans la ville d'Oregon, dans l'Ohio, des serviettes toujours, vendues à des tarifs promotionnels, ont provoqué le chaos dans un autre magasin de l'enseigne Walmart.

"Ils se sont battus pour des serviettes de bain en vente à 1,88 dollar, aussi ridicule que cela puisse paraître", a commenté, un brin désabusé, le sergent de police Jason Druckenmiller.

Dans l'Arkansas, on s'est battu pour un moule à gaufre à deux dollars. Sur une vidéo qui tourne elle aussi sur les sites internet, des hommes, des femmes et des enfants forment une mêlée confuse dont émerge une femme ignorant qu'elle est en train de perdre son pantalon.

"La civilisation occidentale a atteint son apogée", commente un internaute au bas de cette vidéo.

A Manhattan, des clients ulcérés de constater qu'une boutique de la chaîne Hollister n'ouvrait pas à minuit ont forcé les portes et dérobé des vêtements, a dit la police new-yorkaise.

Barbara Goldberg, Henri-Pierre André pour le service français