Un slogan peut en cacher un autre

mercredi 10 août 2011 15h32
 

BERLIN (Reuters) - Les participants à un concert de rock organisé par l'extrême droite en Allemagne ont découvert avec stupeur que les T-shirts distribués à cette occasion portaient, une fois lavés, un tout autre message.

Le slogan "hard rebels" que l'on pouvait lire sur les T-shirts était illustré d'un crâne et de drapeaux nationalistes. Mais une fois lavé, le slogan devenait celui du collectif EXIT se proposant d'aider les sympathisants d'extrême droite à rompre avec le néonazisme.

"Si ton T-shirt peut le faire, tu peux le faire aussi - nous allons t'aider à quitter l'extrême-droite", pouvait-on lire après le premier lavage.

Le festival, intitulé "Rock for Germany" et auquel 250 personnes environ ont assisté à Gera, était organisé par Gordon Richter, membre du Parti national démocrate (NPD, extrême droite).

Kalina Oroschakoff; Hugo Vidal-Rosset pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet