Un Américain sur deux se séparerait de sa femme trop grosse

mardi 26 juillet 2011 20h42
 

NEW YORK (Reuters) - Près d'un Américain sur deux est prêt à quitter sa compagne au cas où cette dernière prendrait du poids, montre un sondage publié lundi portant sur un échantillon de 70.000 personnes.

D'après cette étude réalisée par deux publications - AskMen et Cosmopolitan.com - , 20% seulement des femmes interrogées déclarent qu'elles feraient de même.

Autres enseignements du sondage: 39% des hommes placent la famille comme la valeur sociale suprême alors que les femmes sont 43% à préférer un beau logement. Elles sont 25% à faire d'un partenaire qui a réussi la valeur suprême.

Plus de deux-tiers des hommes n'ont pas d'objection à ce que leurs compagnes restent en contact avec leurs "ex" sur Facebook mais ils sont 75% à estimer que la pratique du "sexting" - qui consiste à envoyer par internet des photos sexuellement explicites - équivaut à tromper son partenaire.

Chris Michaud; Jean-Loup Fiévet pour le service français