À Nantes on joue au "quidditch", le sport de Harry Potter

lundi 11 juillet 2011 18h56
 

NANTES (Reuters) - Une poignée d'étudiants pratiquent depuis peu à Nantes le "quidditch", le sport imaginaire préféré de Harry Potter, dont le dernier volet de la saga sort mercredi en France sur les écrans.

Ce "mélange de rugby, de basket-ball et de balle au prisonnier", où les joueurs se disputent un ballon à dos de balai, se joue normalement dans les airs. Il a été adapté pour les "Moldus", les non-sorciers dans l'univers de la romancière britannique J.K. Rowling, grâce aux éléments glanés dans les sept tomes de sa saga.

"Il faut faire attention quand on se percute, les chocs sont parfois violents", prévient Elodie Laruelle, 23 ans, qui a lancé l'idée sur le réseau social Facebook en début d'année. "Le balai peut aussi faire mal aux cuisses, et c'est parfois inconfortable pour les garçons."

Nantes est l'une des premières villes de France à jouer au "quidditch". La discipline compte en revanche "plus de 300 équipes universitaires et lycéennes" aux Etats-Unis, selon Elodie Laruelle, dont certaines vont participer à la 5e "Coupe du monde" organisée en novembre à New York.

"Ce n'est pas un sport de geeks ou de fans de Harry Potter : la moitié de nos joueurs, au moins, ne connaissent pas ou n'aiment pas Harry Potter", insiste la jeune femme.

Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse