À Champagne-au-Mont-D'or, les animaux vont à l'église

jeudi 5 mai 2011 11h47
 

par Catherine Lagrange

LYON, 5 mai (Reuters) - Le curé de Champagne-au-Mont-D'or, dans l'agglomération lyonnaise, organise le 14 mai une bénédiction destinée aux animaux.

"Tous les animaux sont invités, accompagnés de leur maître: chats, chiens, poissons rouges, canaris, chevaux sur le parvis, canards, etc.", explique le père Frédéric Lequin dans un message laissé à l'adresse des fidèles dans son église Saint-Louis Roi.

"Bénir, c'est vouloir le bien " dit-il pour justifier son initiative. "C'est faire entrer ce que j'aime et ce qui m'appartient dans le divin. Bénir une maison, c'est faire entrer le bien dans ce lieu.

"La bénédiction s'oppose à la malédiction qui veut le mal" conclut-il.

Cette pratique, qui peut paraître insolite, n'est pourtant pas unique. L'église Saint-Louis Roi est la seule à la pratiquer autour de Lyon, mais des cérémonies identiques sont parfois organisées dans plusieurs villes de France, dont Nice.

Le diocèse de Lyon explique que la bénédiction des animaux est une tradition très ancienne dans l'église chrétienne, qui persiste encore, même amoindrie.

"Dans l'évangile, Jésus bénit les personnes, c'est-à-dire qu'il appelle la bienveillance de Dieu sur une personne, mais par extension, il bénit aussi tout ce qui a trait à l'activité humaine, les maisons, les instruments de travail et les animaux qui contribuent au bien-être des humains", rappelle Mgr Jean-Pierre Batut, évêque auxiliaire du diocèse de Lyon.

TRADITION   Suite...