Au secours, les punaises attaquent Paris

mardi 16 novembre 2010 13h46
 

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Après le chewing-gum, le rock'n roll et les hamburgers, un nouveau phénomène venu d'outre-Atlantique déferle sur Paris : les punaises de lit.

On connaissait déjà les rats et les cafards mais cette petite bête-là, qui a déjà fait des ravages aux Etats-Unis, n'a rien à leur envier.

"Rappelez plus tard, on est débordé", s'agace un employé d'une des deux antennes parisiennes du Service municipal d'actions de salubrité et d'hygiène (Smash).

Un reportage diffusé aux aurores sur France Info a semé la panique. La psychose est en route.

En insistant un peu, on finit par savoir que le problème est en forte augmentation et a nécessité plus de 600 interventions dans la capitale depuis le début de l'année, même si la Mairie de Paris récuse le terme d'invasion et appelle à la raison.

"Le Smash s'occupe des animaux nuisibles mais de plein d'autres choses comme l'environnement et les punaises ne représentent qu'une infime partie de ses interventions", explique ainsi une porte-parole. "Les punaises ne sont pas le coeur de cible de la Mairie de Paris."

La menace, qui occupe également la cellule nuisibles de la préfecture de police, est cependant bien réelle.

Surtout chez des particuliers mais également dans des hôtels et des établissements collectifs, des désinsectiseurs débarquent ainsi de plus en plus souvent, vêtus de combinaisons blanches et de gants et armés d'un "nébulisateur", un pulvérisateur de micro-gouttes d'insecticide.   Suite...