A 235 km/h en Trabant

mardi 5 octobre 2010 12h52
 

BERLIN (Reuters) - Deux frères sont parvenus à atteindre 235 km/h au volant d'une Trabant, une performance réalisée pour fêter les vingt ans de la réunification allemande.

Maik et Ronny Urland, deux amateurs de voitures allemands, ont ainsi fait mentir la fameuse plaisanterie:

"Quand est-ce qu'une Trabant atteint sa vitesse maximale ?

- Lorsqu'elle est remorquée."

La "Trabi", plus célèbre pour son allure rustique que pour la puissance de son moteur à deux cylindres, connaît un regain d'engouement au gré de l'"Ostalgia", néologisme qui désigne un sentiment de nostalgie pour tout ce qui a trait à l'ancienne Allemagne de l'Est.

Des clubs d'amateurs se sont ainsi formés dans de nombreuses villes de l'ex-Allemagne de l'Est et des "Trabi Safaris" offrent aux touristes l'opportunité de tester eux-mêmes la voiture dans les rues de Berlin ou de Dresde.

Sous le régime communiste, les habitants devaient parfois patienter des années avant de monter dans la "Rennpappe" (voiture en carton), dont le design est resté pratiquement identique durant les trois décennies de sa production stoppée en 1991.

Michelle Martin, Benjamin Massot pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

 
<p>Deux fr&egrave;res sont parvenus &agrave; atteindre 235 km/h au volant d'une Trabant, une performance r&eacute;alis&eacute;e pour f&ecirc;ter les vingt ans de la r&eacute;unification allemande. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke</p>