Plus de régurgitation de poisson vivant au Cirque de Moscou

mercredi 8 septembre 2010 10h42
 

SYDNEY (Reuters) - Au nom de la protection des animaux, les autorités australiennes ont interdit mercredi un numéro du Grand Cirque de Moscou au cours duquel une femme avalait un poisson vivant avant de le régurgiter.

Le ministère de l'Industrie et de l'Investissement de Nouvelle-Galles du Sud a estimé que ce spectacle, présenté par le cirque en tournée à Sydney, était cruel pour les animaux.

"Les recherches scientifiques montrent que les poissons sont capables de souffrance", a souligné Glenys Oogjes, responsable de l'association de défense des animaux, Animals Australia.

Un porte-parole du cirque a déclaré que le directeur de la tournée ne serait pas disponible pour commenter cette décision mercredi, pas plus que jeudi et probablement pas vendredi.

Pauline Askin, Pascal Liétout pour le service français