L'abri aux canards passé en notes de frais a été revendu en GB

lundi 6 septembre 2010 19h50
 

LONDRES (Reuters) - Une île flottante comportant un abri aux canards, symbole du scandale des notes de frais qui a secoué la classe politique de Grande-Bretagne l'an dernier, a été vendue et la recette offerte à un organisme de recherche sur le cancer, a annoncé ce dernier lundi.

Le député conservateur Peter Viggers avait reçu 1.645 livres (2.500 euros) d'argent public pour payer cet abri flottant ornemental après avoir réclamé 30.000 livres pour frais de jardinage.

Son cas en est venu à résumer une affaire qui a soulevé l'opinion contre ses élus de tous bords et mis fin à de nombreuses carrières politiques, dont celle de Viggers.

Selon un rapport officiel, des centaines de parlementaires avaient présenté entre 2004 et 2009 des notes de frais abusives portant sur l'achat d'appareils électroménagers ou d'aliments pour chiens ou encore sur des travaux de rénovation. Il leur a été ordonné de rembourser plus d'un million de livres.

L'abri aux canards, conçu pour protéger les volatiles contre les renards, a été vendu aux enchères lundi pour 1.700 livres à un centre d'affaires et Viggers a fait don de la recette à l'organisme caritatif Macmillan Cancer Support.

"Nous sommes enchantés qu'un peu de bien soit sorti de tout ce scandale (...) et sommes reconnaissants de ce don", a déclaré un porte-parole de l'organisme.

Michael Holden, Philippe Bas-Rabérin pour le service français