Pas de boogie-woogie pour la visite du pape en Grande-Bretagne

lundi 23 août 2010 17h19
 

LONDRES (Reuters) - Les pèlerins qui voudront suivre la visite du Pape en Grande-Bretagne en septembre ne seront pas autorisés à utiliser d'instruments de musique.

Une liste très détaillée d'interdits et d'obligations a été mise en ligne sur le site internet de la visite de Benoît XVI en Angleterre et en Ecosse.

Les fidèles sont invités à se munir de crème solaire, de drapeaux et de chaises pliantes. Mais les instruments de musique sont proscrits, tout comme les couverts en métal, l'alcool et les bougies allumées, qui "peuvent présenter une menace".

La liste ne mentionne pas spécifiquement les vuvuzelas, populaires chez les supporters de football lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud cet été, mais ces trompettes assourdissantes tombent certainement sous le coup de l'interdiction papale des instruments et sifflets.

Le voyage, du 16 au 19 septembre, sera la première visite officielle d'un pape en Grande-Bretagne. Jean Paul II y avait effectué une visite pastorale en 1982.

Des partisans de la laïcité, qui dénoncent le coût élevé de cette visite, devraient manifester, ainsi que des groupes de défense des droits des homosexuels et d'autres personnes scandalisées par les affaires de pédophilie au sein de l'Eglise.

Des dizaines de milliers de catholiques, qui seraient cinq millions au Royaume-Uni, devraient assister aux différentes manifestations de la visite papale.

Quelque 85.000 personnes sont attendues à une veillée de prière à Hyde Park à Londres et entre 65.000 et 70.000 devraient se rendre à Birmingham pour la béatification du cardinal du XIXe siècle John Henry Newman. Plus de 100.000 personnes sont par ailleurs attendues pour une messe à Bellahouston Park, à Glasgow, en Ecosse.

Les fidèles seront autorisés à apporter couvertures, lampes de poche et appareils de photo ainsi que de quoi pique-niquer, mais seule la vaisselle en plastique sera tolérée. Les paniers et les glacières ne devront pas dépasser une certaine taille.

Avril Ormsby, Antoine Bouthier pour le service français, édité par Gilles Trequesser

 
<p>Les p&egrave;lerins qui voudront suivre la visite du Pape en Grande-Bretagne en septembre ne seront pas autoris&eacute;s &agrave; utiliser des instruments de musique. /Photo prise le 4 ao&ucirc;t 2010/REUTERS/Stefano Rellandini</p>