Au zoo, l'orang-outang suspend son vol

jeudi 12 août 2010 16h50
 

AMSTERDAM (Reuters) - Les orangs-outangs du zoo de Rhenen, aux Pays-Bas, ont perdu le goût de se balancer dans les arbres. Un ancien champion olympique de gymnastique se fait fort de le leur redonner.

Les responsables de l'Ouwehands Direnpark Rhenen, un parc animalier situé dans le centre des Pays-Bas, ont eu l'idée d'aménager une zone où ces hominoïdes à longs poils et aux membres antérieurs très développés pourraient sauter d'arbre en arbre sous les yeux ébahis du public.

A l'état sauvage, les orangs-outangs touchent rarement le sol. Mais, des cimes, les pensionnaires du zoo de Rhenen aujourd'hui s'en balancent.

Vendredi, Epke Zonderland, septième de l'épreuve de barre fixe aux Jeux de Pékin en 2008, tentera de prouver que si l'homme descend du singe, le singe peut remonter dans l'arbre.

Et il entend payer d'exemple en testant lui-même l'installation.

Zonderland (Sans-Terre en français) pense que les primates ont un peu peur de se hasarder dans leur nouveau terrain de jeu.

"J'espère que vendredi ils seront assez décontractés pour m'imiter. Je n'ai aucune expérience avec les singes mais, si tout va bien, ils commenceront à passer gentiment d'arbre en arbre", a-t-il dit.

Le public pourra en tout cas assister à cette expérience inédite.

Aaron Gray-Block, Pascal Liétout pour le service français

 
<p>Les orangs-outangs du zoo de Rhenen, aux Pays-Bas, ont perdu le go&ucirc;t de se balancer dans les arbres. L'ancien champion olympique de gymnastique Epke Zonderland (photo) se fait fort de le leur redonner. /Photo prise le 13 ao&ucirc;t 2010/REUTERS/Robin van Lonkhuijsen/United Photos</p>